Cité Métisse

Historique de l'association



 
Cité Métisse opère un changement profond dans l'organisation de son festival. C'est aussi la création d'un 2ème poste de travail, de l'accueil d'un volontaire en service civique et l'arrivée d'un stagiaire.


Cité Métisse lance un nouveau projet : les Anim’Cité  . Sous cette appellation, l’association regroupe désormais  toutes ses activités et animations « grand public ». L’association est reconnue par le Défenseur des Droits.


Cité Métisse adhère à l’Inter Réseau de l’Économie Sociale et Solidaire en Anjou (IRESA) . Cité Métisse crée son premier module de formation « Prévenir et lutter contre les discriminations en milieu professionnel ».


Cité Métisse est reconnue d’intérêt général. À ce titre, les dons à l’association font l’objet d’avantages fiscaux prévus aux articles 200 et 238 bis du code général des Impôts (CGI).


Identifiée par de nombreux acteurs locaux, comme référente sur le thème des discriminations et par son professionnalisme, l’association Cité Métisse poursuit son développement à l’échelon Régional et à ce titre, est reconnue dans le « Plan d’Actions éducatives (PAE) – les jeunes luttent contre les discriminations »

Les actions de sensibilisation se poursuivent. L’année est marquée par :
  • Une première sensibilisation auprès d’un CFA : CFA Eurespace de la CCI à Cholet,
  • Une soirée off au Bar’Ouf organisée en partenariat avec l’association La Bouche à Oreille.
  • Mise en place d’animations citoyennes pendant le festival (avec les 3 pôles discrim’ «Égalité Hommes-femmes», «Handicap» « racial ».)


Le plan d’actions annuel de l’association est revisité et propose des semaines d’actions sur les mêmes thèmes en proposant des soirées débats.
  • Création d’un théâtre forum sur le thème des « discriminations raciales à l’emploi » et de la commission. 
  • Mise en place d’un espace pendant le festival pour sensibiliser le public sur les discriminations raciales en remplacement du forum anti-discriminations.

L’association lance son premier plan d’actions annuel de lutte contre les discriminations. Diverses journées ou soirées ciné débats sont organisées sur ces thèmes. La veille du festival, le forum anti-discriminations est organisé sur la soirée. La venue d’Origines Contrôlées au festival a permis un projet avec des jeunes Choletais. C’est aussi la distinction et la création de la fête des enfants, qui aura lieu le dimanche suivant le festival Cité Métisse.


C'est la création de l'asso !!! L'Inter CE Choletais (devenue désormais CEZAM Pays de la Loire), le Relais Pour l’Emploi et AFODIL décident de créer l’association CITÉ MÉTISSE. Une seconde édition du forum anti-discrimination a lieu.

 
Le festival organise la première édition du forum anti-discrimination et plus d’une trentaine d’associations sont présentes. Un engagement a été signé entre les différents ESAT et deux Comités d’Entreprises CE DOREL France et CE CAIB pour organiser des actions de lutte contre les discriminations.

 
Le festival Cité Métisse reçoit le premier financement public, celui du Conseil Régional des Pays de la Loire.


Trop étroit à la Salle des fêtes, Cité Métisse prend son envol, suite à l’affluence du public lors de la première édition du festival. L’Inter CE Choletais, décide que le festival aura lieu au Parc de la Meilleraie. Quelques associations s’associent au projet (Emmaüs, Resto du Cœur…)


En s’appuyant sur l’expérience Nantaise de l’association Tissé Métisse, la première édition du festival CITÉ MÉTISSE est lancée à la salle des fêtes de Cholet. Le projet était porté par l’association Inter CE Choletais en partenariat avec 2 autres associations locales : le Relais Pour l’Emploi et AFODIL.